Joyeuxdrille, TOP (brigandage, victime Minounette, 5/11/1462) coupable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Joyeuxdrille, TOP (brigandage, victime Minounette, 5/11/1462) coupable

Message par Eloise de Lucas le Mar 2 Déc - 23:12

Lantarius a écrit:Acte d'accusation

***Le procureur arriva dans la salle d'audience. Il débuta un nouveau procès contre celui qu'on allait bientôt pouvoir nommer son chouchou.***

La Cour, Madame la Juge, saluts.

Nous, Lantarius Cornavrin, Procureur du Maine, par la grâce du Comte Coleen de Colmarker et du peuple mainois, en ce jour du 5 novembre de l'an 1462, appelons à comparaître le sieur Joyeuxdrille pour Trouble à l'Ordre Public et plus particulièrement pour Racket. Ce procès opposera le Comté, qui représente la victime, dame Minounette, face à l'accusé, messire Joyeuxdrille, et sera présidé par la Juge Eloïse de Lucas.

Dans la nuit du 3 au 4 novembre, l'accusé a racketté messire Légolas, entre le Mans et Montmirail. Voici la lecture de la plainte :
______________
Expéditeur : Minounette
Date d'envoi : 04/11/1462 - 12:58:41
Titre : plainte brigandage
bonjour,

je me nome Minounette et je vous contacte afin de porter plainte contre sir Joyeuxdrille qui m'a racketté cette nuit

il m'a volé 43 écus et quelques deniers mais également :

4 miches de pains
4 sacs de maïs
1 commode
1 coupe 1461 des campions de Noëls
1 lit et
1 literie


je connais son nom car quand il est partie avec son larcin, il était très fier de lui et a dit :

<< Ha mon chère Joyeuxdrille, elle n'avait certes pas beaucoup d'écus mais elle a de très beau et très objets !>>

il est vêtu d'un casque noir avec un bouclier noir et une épée

il a des bottes et des brais rouge, un gilet rouge, une ceinture noir et une chemise blanche

il ce trouve actuellement entre le Mans et Montmirail

c'est sur cette route qu'il m'a racketté




voici la preuve de son attaque :


04/11/1462 04:29 : Le vagabondage est interdit dans cette ville. Vous avez passé la nuit derrière les barreaux, comme une loque que vous êtes (-1 PR).

04/11/1462 04:07 : Vous avez été racketté par Joyeuxdrille .

03/11/1462 20:52 : Vous avez gagné 2,04 écus en travaillant à la mine.

03/11/1462 16:43 : Vous avez gagné 5,52 écus en travaillant à la mine.

02/11/1462 21:56 : Vous avez gagné 5,59 écus en travaillant à la mine.

01/11/1462 22:20 : Vous avez acheté à la mairie 4 sacs de maïs pour 2,96 écus.

01/10/1462 21:10 : Vous avez acheté à Zack747 1 miche de pain pour 5,66 écus.

01/10/1462 21:10 : Vous avez acheté à Zack747 4 miches de pain pour 5,66 écus.

01/11/1462 20:49 : Vous avez gagné 2,04 écus en travaillant à la mine.

01/11/1462 18:20 : Vous avez gagné 25,00 écus.


j'espère vous avoir donné toutes les informations dons vous avez besoins pour procéder à son arrestation et le mettre en procès

je reste à votre disposition

cordialement,

Minounette

p.s. me trouvant loin de chez moi, je voulais savoir si vous pouviez m'offrir de la nourriture aujourd'hui s'il vous plait ?

merci par avance
______________

Voici la preuve qui accable l'accusé :
______________
04/11/1462 04:07 : Vous avez été racketté par Joyeuxdrille .
______________

Selon les lois mainoises :
Codex institutionnel du Maine :
Section IV - Du droit pénal :
Article 3 : Des crimes et délits :
Article 3.1 : Sera poursuivi pour trouble à l'ordre public toute personne agissant de telle sorte que tous ne pourraient pas l'imiter sans mettre sévèrement en péril la bonne marche de la communauté.

J'aimerais souligner que l'individu Joyeuxdrille est déjà en procès pour le même genre de faits et sur le même lieu. Certes, l'issue du procès est encore très incertaine et il est possible que l'accusé soit reconnu innocent.

L'accusation appelle à la barre dame Minounette, en tant que témoin, et se réserve le droit d'appeler un éventuel autre témoin.

Nous rappelons à l'accusé qu'il peut jouir des services d'un avocat, en conformité avec la législation mainoise. Le Barreau du Maine n'en disposant point, il peut quérir les services des Avocats du Dragon en se rendant soit à leur permanence à la Cour d'Appel Royale, soit directement au siège de l'ordre du Dragon à l'Hôtel Volponne, ou bien encore en contactant leur bâtonnier Maistre Maiwen.

Si il plaît à la Cour, la parole est la défense...





L'accusé ne s'est pas manifesté


Lantarius a écrit:Réquisitoire

***Le procureur entama son réquisitoire***

L'accusé est absent. Et qui ne dit mot consent.

Nous demandons une peine de prison de 3 jours et une amende de 50 écus.

J'en ai fini.

Témoignage d'Oldtimer

Oldtimer entra dans la salle. Il avait hésité à défendre ce client mais certains éléments l'a fait changer d'avis. Il dit :
"Votre Honneur, Mesdames et messieurs de la Cour, bonjour.
Nous sommes de nouveau confrontés à un cas de brigandage. Mais l'absence de mon client est explicable et imputable aux instances du Maine. Je m'explique : voici les dates des courriers qu'il a reçu de Dame Lisa, Connétable du Maine :
Expéditeur : Lisa_d_arrilou
Date d'envoi : 12/11/1462 - 19:13:19
Titre : Frontières fermées.

Expéditeur : Lisa_d_arrilou
Date d'envoi : 13/11/1462 - 23:48:20
Titre : Re: Re: Frontières fermées.
Le premier l'avertit qu'il a 24 heures pour quitter le Maine sinon il risque un nouveau procès. Mon client écrit directement en expliquant la situation de ce procès et n'obtenant aucune réponse, il quitte le Maine.
Ensuite il reçoit le second courrier alors qu'il était déjà parti pour rejoindre sa maison. Revenir pour lui consistait à de nouveau se faire poursuivre. Donc il a poursuivi sa route.
En second lieu, je remarque une discordance entre le dossier ici traité et celui que j'ai reçu du procureur, que je remercie au passage de sa sollicitude. Dans ce dernier reçu, le témoin ne parle pas du nom de son agresseur.
Voici d'ailleurs copie de son témoignage :
je me nome Minounette et je vous contacte afin de porter plainte contre sir Joyeuxdrille qui m'a racketté cette nuit

il m'a volé 43 écus et quelques deniers mais également :

4 miches de pains
4 sacs de maïs
1 commode
1 coupe 1461 des campions de Noëls
1 lit et
1 literie


je connais son nom car quand il est partie avec son larcin, il était très fier de lui et a dit :

<<Ha>>

il est vêtu d'un casque noir avec un bouclier noir et une épée

il a des bottes et des brais rouge, un gilet rouge, une ceinture noir et une chemise blanche

il ce trouve actuellement entre le Mans et Montmirail

c'est sur cette route qu'il m'a racketté
Je ne vois aucun nom cité, je vois une description qui peut ressembler à bon nombre de personnes et qui plus est aucun dossier de douane ou de prévôté ne vient accréditer la présence de mon client à cet endroit.
Pour avoir vécu le premier procès, je sais que vous ne tiendrez pas compte de ces éléments mais ils seront peut-être suffisants pour une procédure devant une autre juridiction. N'y voyez aucune malice, ni menace. J'estime seulement qu'il existe des éléments troublants dont mon client doit bénéficier.
Je demande donc la relaxe pure et simple.
J'ai dit et je vous remercie"







Lantarius a écrit:Réquisitoire

***Le procureur entama son réquisitoire***

L'accusé est absent. Et qui ne dit mot consent.

Nous demandons une peine de prison de 3 jours et une amende de 50 écus.

J'en ai fini.


Eloise de Lucas a écrit:

Verdict


***Une fois de plus le dénommé Joyeuxdrille était accusé d'avoir brigandé une voyageuse.  Eloïse écouta avec attention l'acte d'accusation, examina les divers documents en sa possession, et écouta tout aussi attentivement la plaidoirie de l'inévitable Maître Oldtimer qui représentait à nouveau le prévenu. C'est d'un ton légèrement las mais le visage imperturbable qu'elle énonça son verdict***

Attendu que l'accusé a été formellement reconnu par sa victime
Attendu qu'il a cru bon de se vanter de sa bonne fortune en clamant son nom après son larcin
Attendu que le prévenu est récidiviste et que je l'ai déjà condamné tout récemment en ce tribunal pour des faits similaires à 43 écus d'amende et trois jours de prison


Moi, Eloïse de Lucas, Juge du Maine, en ce 1er jour du mois de décembre 1462, conformément à la législation en vigueur, je déclare l'accusé coupable de Trouble à l'Ordre Public.
La récidive étant une circonstance aggravante, je condamne le dénommé Joyeuxdrille à une peine de prison de six jours, et au payement d'une amende de 1.200 (mille deux cents) écus.
En outre, je rapelle que ce verdict de culpabilité entraîne une inégilibilité de trois mois
Bien que son avocat le sache et ne manquera pas de lui en faire part, je signale à l'accusé qu'il bénéficie d'un délai de quinze jours pour porter ce jugement devant la Cour d'Appel.

***Un coup sec du marteau vint ébranler le bureau, résonnant dans la salle***
Affaire classée.  Qu'il soit su qu'on ne badine pas avec la justice du Maine.
avatar
Eloise de Lucas

Messages : 1144
Date d'inscription : 06/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum