Connor - TOP - Diffamation contre la Couronne - 15 janvier 1461

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Connor - TOP - Diffamation contre la Couronne - 15 janvier 1461

Message par Karyaan le Mar 31 Mai - 10:15

Acte d'accusation

*Nine s�avança le dossier sous le bras devant la Cour*

Votre Honneur,

Nous Nine Auditore Da Firenze, procureur du Maine, appelons à comparaitre devant cette Cour en ce quinzième jour de janvier mil quatre cent soixante et un, Messire Connor Kenway accusé de Trouble à l�ordre public pour avoir tenue des propos insultant en vers le Roy et la Comtesse en déclarant publiquement que le pouvoir spirituel est supérieur au pouvoir temporel.


Délit prévue par le texte suivant :
I.2. De l'organisation temporelle
Reconnaissant l'autorité première des Ducs et Comtes des provinces sur lesquelles la Garde Episcopale est établie tant que ceux-ci respectent les valeurs aristotéliciennes, les responsables de la Garde Episcopale s�engagent à avertir les responsables des dites-provinces préalablement à toute action sur leur sol.

Nous appellerons à témoigner Dame Fcnfcnfcn et Messire Peter.

Nous rappelons au prévenu avant qu�il ne prenne la parole qu�il peut faire appel à l�assistance d�un avocat qui pourra le représenté et parler à sa place. Le Maine n�ayant point de représentant en son barreau il peut quérir les services des Avocats du Dragon en se rendant soit à leur permanence à la Cour d�Appel Royale , soit directement au siège de l�ordre du Dragon à l�Hôtel Volponne, ou bien encore en contactant leur bâtonnier Maistre Elisabeth Stilton

Je vous remercie votre Honneur de nous avoir entendu et laissons parole à la défense.

_________________

"La parole est l'arme du faible, l'épée l'arme du sot, j'ai choisi d'être faible et de m'entourer de sots."
"L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit." [Aristote]
Je t'adore, ma vie très difficile
avatar
Karyaan

Messages : 12424
Date d'inscription : 26/05/2011
Age : 28
Localisation : Le Mans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Connor - TOP - Diffamation contre la Couronne - 15 janvier 1461

Message par Karyaan le Mar 31 Mai - 10:15

Première plaidoirie de la défense

*Il etait arrive en premier, son proces apparement ordonner par un roi.. Un roi heretique devenu excomunier ! Enfin bref, la comtesse suivait un homme qu'elle a combattue par le passer et maintenant elle en etait devenu le toutou.... Dommage !*

Mes respects Ma cousine, mes respects Juré.

Cadet Connor Auditore Kenway Da Firenze, responsable de la vidamie de Tours, Caserne de la garde episcopale.


J'ai bien compris l'acte d'accusation, mais... Il me semble que je suis en regle. Car, comme vous l'avez dit, je dois respecter le gouvernement elu... Or, le roi étant excomunier, la comtesse qui ne respecte pas l'église en l'insultant ouvertement... Et bien pourquoi je respecterais des personnes qui ne respectent pas l'eglise ? Expliquez moi, je ne comprend pas du tout.

Je suis totalement en règle, le gouvernement ne respecte pas l'église, l'église ne respecte pas le gouvernement.

J'en ai fini votre honneur !

*Il saluat sa cousine, les juré, puis passa devant monseigneur Minlawa en lui adressant un salut, respectueux..*

_________________

"La parole est l'arme du faible, l'épée l'arme du sot, j'ai choisi d'être faible et de m'entourer de sots."
"L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit." [Aristote]
Je t'adore, ma vie très difficile
avatar
Karyaan

Messages : 12424
Date d'inscription : 26/05/2011
Age : 28
Localisation : Le Mans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Connor - TOP - Diffamation contre la Couronne - 15 janvier 1461

Message par Karyaan le Mar 31 Mai - 10:15

Réquisitoire de l'accusation

*Nine écouta les propos de chacun et les remercia d�un signe de la tête avec un petit sourire triste car ce qu�elle allait dire ne l�enchantée pas du tout mais les ordres sont les ordres et elle savait très bien que si elle ne faisait pas cette demande Connor serait mal*

Votre Honneur,

Comme vous pouvez le constater avec le témoignage de Dame Fcnfcnfcn Messire Connor a donc bien insulté le Roy, dit que le pouvoir intemporel était supérieur au pouvoir temporel or ce n�est pas le cas comme ici l�Eglise se doit de demander l�accord du gouvernement en place pour pouvoir recruter. Un accord qui ne fut pas accorder et dont messire Connor c�est éperdument moqué car il a continué à recruter.

*une petite pose en regardant Connor puis se re concentra sur le Juge*

Votre Honneur, sur demande de Nostre majesté, le Roy, Eusaias Blanc-Combaz et sa Grandeur, Nostre Comtesse Karyaan le Verdier Lómàlas demandons le bannissement des terre du Domaine Royale de messire Connor pour une durée de 3 mois.

Je vous remercie de Nous avoir écouté votre Honneur.

_________________

"La parole est l'arme du faible, l'épée l'arme du sot, j'ai choisi d'être faible et de m'entourer de sots."
"L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit." [Aristote]
Je t'adore, ma vie très difficile
avatar
Karyaan

Messages : 12424
Date d'inscription : 26/05/2011
Age : 28
Localisation : Le Mans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Connor - TOP - Diffamation contre la Couronne - 15 janvier 1461

Message par Karyaan le Mar 31 Mai - 10:15

La défense a appelé Minlawa à la barre

Voici son témoignage :
*Affaiblit par la grève de la faim Minlawa se présentait.*

Je présente mes humbles respects à la justice du Maine.

*temps de pause respectueux*

Mes enfants.
Où allons-nous sérieusement.
Cet acte d�accusation qui parle de la garde et d�insulte. Est-ce un cumule de peine ? ou un mélange de genre pour attaquer le frère Connor pour s�attaquer à l�église ?
On ne sait plus de quoi on accuse le frère Connor.

* Le corps penché en avant vers son interlocuteur. Il fallait persuader par tous les moyens. C�était important. *

Parlons de la garde :
Une armée constitué est forcement procuré par un capitaine voie de l�armée (niv3) hors vous n�êtes pas cela, vous êtes cadet.
Une garde, c�est une garde. Rien de plus.
Ensuite en tant que cadet il n�est pas responsable de la garde, il n�est que cadet, c�est comme comparé un soldat et un général.
Encore, il faut nous dire en quoi une annonce de recrutement est une « action ». Je dis bien action non quotidienne sortant de l�ordinaire. Car sinon il n�est plus question d�action, mais d�emploi du temps. Sinon, j�aimerais que l�on nous montre plutôt dans ce traité où il est interdit de recruté pour la garde, alors que la loi elle-même nous autorisé a en avoir une�Je ne vois pas comment on pourrait en avoir une, et à quoi servirait le traité si on ne pouvait même pas recruter de garde�

* La main droite se refugie sous l�épaule gauche, paume plaquée sous l�aisselle gauche. Geste rassurant, paume entrant en contact avec ses battements de c�ur. Tant que le c�ur bat, tout va. Minlawa était optimiste.*

Non, je pense que le traité parle bien d�action armée et de groupe armé en mouvement, ce qui n�est pas le cas ici.
Gardons un peu de raison et ne cherchons pas la petite bête dans la tête du clergé.

* Corps penché sur la droite ; Il faisait le maximum pour s�investir dans ce qu�il faisait à l�instant.



Ce procès est un outil de la comtesse. La preuve étant dans le fait que FCNFCNFCN qui a déjà été convoqué à l�officialité a été invitée en qualité de témoin. Car aider la comtesse l�aiderait à continuer ses méfaits. Elle est connue pour sa petite vertu sur Laval.
La comtesse n�arrive pas a m�atteindre car elle n�a rien a me reprocher. Ainsi elle s�attaque à plus fragile et plus a sa porté.
Mais n�ayez crainte, nous savons bien que vous faites votre travail avec les atouts et désavantage de votre poste, ainsi nous ne tiendrons pas rigueur au peuple qui fait son travail malgré le comportement de la comtesse.

* Sourire d�amertume, léger mais triste sourire.*

Je vous en conjure, dans la foi et la paix, ne laissons pas la haine des uns et des autres s�abattre sur un clerc, certes fougueux, mais alors dans ce cas là c�était au clergé de régler l�affaire. Ce qui a été fait puisque le frère Connor à été invité à une discussion entre lui, mère Quelfalas et moi-même. Le frère Connor ayant compris que sa fougue devait servir à autre chose.
N�utilisons pas la fougue d�un homme pour promouvoir et donner raison à la ranc�ur et a la vengeance.
Pardonnez lui sa fougue, il apprend, et pardonnez à la comtesse de vous utiliser pour des fins� peu avouable.
Merci à tous de votre attention.


*Puis il reprit le silence respectueux de la justice. Il fait un sourire jaune, inquiet. Inquiet de voir la justice du Maine instrumentalisé et de voir les relations excellente entre l�église et le Maine se dégradé pour une femme aveuglé par le sang d�un roi. Comme si les votes excusaient tout.*

_________________

"La parole est l'arme du faible, l'épée l'arme du sot, j'ai choisi d'être faible et de m'entourer de sots."
"L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit." [Aristote]
Je t'adore, ma vie très difficile
avatar
Karyaan

Messages : 12424
Date d'inscription : 26/05/2011
Age : 28
Localisation : Le Mans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Connor - TOP - Diffamation contre la Couronne - 15 janvier 1461

Message par Karyaan le Mar 31 Mai - 10:15

L'accusation a appelé Fcnfcnfcn à la barre

Voici son témoignage :
*fcnfcnfcn arriva en retard comme a sont habitude en se moment. elle arriva juste a temps pour entendre le témoignage. se demandant si c'était le role des témoin de mettre en cause les temoins des partie opposer. elle se demanda si c'était sont tour. voyont les regard se tournée vers elle pris doucement la parole d'une voie affaiblie par la maladies*

Madame le procureur, monsieur le jjuge, membre de la cour, mes salutation.

Vous étés sur que c'est bien a moi de parler ? en écoutant monseigneur minlawa je sais pas si ces le tour des avocat ou des témoins. je suis assez perdu je doit le concéder.
la meilleur défense et l'attaque comme on dit m'enfin bon..
bref passons les attaques personnel c'est pas le sujet.

*tousse bruyamment*

Pardon. Mon témoignage donc.

En effet, lors d'une rencontre dans ma taverne. sieur connor nous a donc certifier que lui avez le pouvoir
intemporelle. que l'intemporelle était supérieur au pouvoir temporelle qu'est le roy et le pouvoir élus par le peuple contrairement a l'eglise.
puis sont venu d'autre propos. notamment d'allez nous faire foutre avec notre roy et que en le suivant nous allions crever en enfer lunaire.
Puis plus récemment sieur connor. l'accuser à eu ces paroles a mon encontre je cite :
"tu veux pas t�écarter de moi toi, tu sent la royaliste et c'est une odeur que j'appréci pas."

C'est paroles semble parler d'elle même. la fougue n�excuse pas le mepris surtout pour un homme d'eglise. mais cela se n'est pas a moi de le juger.

*tousse a s'arracher un poumon*

*s'imagine finir sa prise de parole par "la messe et dite"et se mord l'intérieur des joues pour par rire*

Voila. je pense avoir dit l'essentielle de mon témoignage si vous avez des question ou voulez en savoir plus je reste a votre disposition.

*fc regarda autour d'elle et s'assied sur la premier place de libre pour suivre la fin du procès si on avez besoin d'elle*

_________________

"La parole est l'arme du faible, l'épée l'arme du sot, j'ai choisi d'être faible et de m'entourer de sots."
"L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit." [Aristote]
Je t'adore, ma vie très difficile
avatar
Karyaan

Messages : 12424
Date d'inscription : 26/05/2011
Age : 28
Localisation : Le Mans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Connor - TOP - Diffamation contre la Couronne - 15 janvier 1461

Message par Karyaan le Mar 31 Mai - 10:16

Enoncé du verdict
Le prévenu a été reconnu coupable de trouble à l'ordre public.
S'adressant à l'accusé.

Connor, comme d'habitude votre manque de réflexion nuit à votre jugement. Il ne vous appartient pas devant ce tribunal d'estimer si vous êtes en règle ou pas. Nul n'est au-dessus des loi et si chacun se comprtait comme vous en estimant que telle ou telle loi s'applique à lui ou pas, il y a belle lurette que notre société serait retournée à la barbarie.
Alors, peut-être que vous n'y avez pas songé, mais en excommuniant le Roy, l'église a rompu de fait tous les traités qui l'unissaient à la couronne de France.
Vous pouvez en être marri, mais c'est ainsi, adressez-vous à vos supérieurs si ça ne vous satisfait pas.

Et donc, il vous est reproché d'avoir tenu des propos insultants vis-à-vis de notre Roy et de notre régnante, la comtesse Karyaan, propos que vous continuez à tenir ici en affirmant que votre pouvoir est supérieur au leur et que ce fait, vous n'êtes pas soumis à leurs lois. Ce qui vous a fait croire que vous étiez autorisé à monter quelque chose qui ressemble à une milice privée, compte tenu que la couronne ne reconnait plus les avantages qui avaient été attriubués à l'église aristotélicienne.

Cela me semble insupportable et ne peut rester impuni.

Se tournant vers Minlawa.

Messire, vous racontez n'importe quoi et je crois que vous me prenez pour un naïf. Il n'est point besoin d'avoir une armée constituée par un capitaine pour construire une force capable de nuire par les armes.
Par ailleurs, salir les témoins de l'accusation par leur soi-disant réputation n'est pas digne d'un homme d'honneur. Ce que vous appelez la vertu d'une personne n'est pas à prendre en considération quand il s'agit d'acter son témoignage.

Accusé levez-vous, voici mon verdict.

Attendu l'annonce royale publiée le 16 décembre 1460 sur la gargote Mainoise dans laquelle on peut lire entre autre :
"Aussi, annonçons solennellement dès à présent et jusqu'à nouvel ordre:

La caducité de fait du Concordat de Paris
La non-reconnaissance par le Roy, les Pairs de France, les Grands Officiers, les Officiers, et plus généralement les institutions de la Couronne de tout Concordat provincial contracté avec Rome
La perte de valeur juridique immédiate au devant de Nos institutions du statut d'hérétique ; de toute excommunication passée, présente, comme future agréée par la Curie Romaine indépendamment de Notre volonté.
La non-reconnaissance par la Hérauderie de France de Sacrements réalisés par des traîtres ou des ennemis de la France sous ce statut, ce qui entend à dater du moment où leur trahison et leur statut d'ennemi est avéré, sans effet rétroactif.
L'amendement de tous Nos textes par lesquels Nos vassaux, Notre noblesse, et Nos sujets, auraient à souffrir des chantages de la Curie, afin qu'il leur soit fait nul dommage ni dans leur dignité, ni dans leurs biens.

Attendu que les propos insultants vis-à-vis de la régnante du Maine et de la couronne ont été reconnus véridiques et qu'il constituent un crime grave,
Attendu que la tentative de recrutement pour une soi-disant garde épiscopale est avérée par des annonces publiques,
Attendu qu'aucune autorisation comtale ou royale n'a été demandée pour la constitution de cette garde,
Attendu que les buts de cette constitution n'ont de ce fait pas été évoqués,
Attendu qu'une garde privée pourrait avoir comme but de soustraire certaines personnes à l'autorité royale,
Attendu que l'accusé est résident de Laval et du Maine,

Moi, Elendillefin, par les pouvoirs qui me sont conférés par le peuple en tant que juge du Maine, déclare :
- requalifier les charges retenues contre l'accusé en trahison,
- que l'accusé a contrevenu à l'article B.4.1 du codex mainois: Tout acte pouvant porter atteinte à l�intégrité morale ou physique d�une personne ou d�un groupe de personnes, ainsi que tout acte perpétré allant à l�encontre de ce que peut vouloir la morale et le bon sens populaire.
- que de ce fait, l'accusé est coupable de trahison envers le Maine et envers la couronne Royale de France.
En conséquence de quoi, je condamne l'accusé à une peine de 3 jours de prison et 50 écus d'amende.
Néanmoins à la demande expresse de sa majesté le Roy, la peine de prison est communée en 3 mois de banniseement hors des terres du Domaine Royal.

Fait en le tribunal du Maine, le 28 janvier 1461.
Le prévenu a été condamné à une amende de 50 écus.

_________________

"La parole est l'arme du faible, l'épée l'arme du sot, j'ai choisi d'être faible et de m'entourer de sots."
"L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit." [Aristote]
Je t'adore, ma vie très difficile
avatar
Karyaan

Messages : 12424
Date d'inscription : 26/05/2011
Age : 28
Localisation : Le Mans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Connor - TOP - Diffamation contre la Couronne - 15 janvier 1461

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum